Planète Chien

Le forum au service de la relation entre le chien et son humain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Marie & Frisbee

avatar

Féminin Nombre de messages : 2535
Age : 26
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 8:26

lilou a écrit:


Ma titoune progresse et moi aussi ! On se découvre petit à petit et je déprime moins.
Il reste du boulot mais on a toute la vie devant nous Smile
Je vous remercie encore une fois !

 cheers cheers cheers 

Continuez comme ça alors Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pria

avatar

Féminin Nombre de messages : 2555
Age : 53
Localisation : France, région Centre
Emploi/loisirs : Laboratoire Pril
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 8:35

Citation :
Antérift on m'a déjà parlé de la varry kennel mais je me dis que du coup, c'est juste reculer pour mieux sauter car si on l'habitue dès toute petite à être seule dans l'appart, ce sera appris pour le reste de sa vie. Alors que si on l'habitue à la varry kennel, le jour où on la laisse dans l'appart elle va le retourner. Non ? C'est pas méchant hein, je me pose juste la question Smile

Plutôt qu'un vary, nous on a opté pour la cage (adaptée à la taille du chien une fois adulte, donc très grande pour un chio ! Smile  ). Le gros avantage, c'est le côté rassurant pour le chiot, surtout si on la couvre de ses couvertures, ça donne une ambiance "tannière" très appréciée du chiot.

Nous, on l'a toujours laissée ouverte en journée, on s'en servait fermée uniquement quand on voulait l'y laisser seul ou quelques dizaines de secondes s'il était puni (on l'y envoyait "Va à ta place !", mais on ne l'y a JAMAIS traîné de force ; ça a toujours été SON coin, celui où il allait se réfugier). Avec une éducation douce et une bonne habituation, il l'a adorée ! C'était son refuge à lui, où on ne l'embêtait jamais une fois qu'il y était installé.

Jusqu'à 7-8 mois, il y a passé ses nuits (enfermé), et ça a bien facilité l'apprentissage de la propreté. En revanche, dès qu'il appelait pour faire pipi, on venait vite l'en sortir ! Very Happy

Ensuite, on l'a laissée ouverte même la nuit, et notre chien y est retourné de lui-même pendant des années y faire ses nuits, porte ouverte.

Et quand on partait en journée, on laissait ouvert aussi vers cet âge-là.

On a eu très peu de dégâts, hormis quelques dessous (surtout les chaussettes  :p  ) un peu mâchouillés, et peut-être un ou deux chaussons en feutre.  mrgreen


Le premier jour de notre chiot à la maison, il y a bientôt 7 ans, découverte de sa cage (on y avait servi le premier repas, pour qu'il s'y sente bien) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pril.biz
Val

avatar

Féminin Nombre de messages : 3805
Age : 48
Localisation : La bouilladisse (13)
Emploi/loisirs : Enseignante / Mère de famille surbookée
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 9:22

Trop  drunken drunken le mini Watch!!! Wink

Sinon c'est bien si tu vas mieux!  cheers 
Un truc important: tu ne trouveras personne ici pour conseiller des choses négatives / violentes pour le chien, même les contraintes (comme aller dans une cage ou avancer en balade) doivent être vécues de manière positive!... Mais je crois que tu t'en es rendue compte!! Wink
Deux questions:
Connais-tu l'éducation au clicker?
Comment récompense-tu ta louloute? Si tu ne le fais pas déjà et qu'elle aime manger, les tout petits bouts de nourriture (jambon, saucisse knacky...) sont très motivants!! Du style en balade, quand elle bloque, tu lui dis "viens", et dès qu'elle fais un pas vers toi, hop, un petit bout de bon miam! Wink Idem pour travailler le rappel, ou rester seul (féliciter et récompenser dès qu'elle fait ou commence à faire ce que tu veux)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Téquila
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 9384
Age : 33
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi/loisirs : agility, mes chiens...
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 9:34

Citation :
Antérift on m'a déjà parlé de la varry kennel mais je me dis que du coup, c'est juste reculer pour mieux sauter car si on l'habitue dès toute petite à être seule dans l'appart, ce sera appris pour le reste de sa vie. Alors que si on l'habitue à la varry kennel, le jour où on la laisse dans l'appart elle va le retourner. Non ? C'est pas méchant hein, je me pose juste la question Smile

Ici j'ai habitué Amazone (9 ans à la fin du mois, labrador de son état) à la vary vers 8 mois, avant elle avait un parc, nous étions en location et pas envie qu'elle fasse des dégats... Et puis pour des "soucis" de propreté aussi (j'avais loupé ses signaux quand elle voulait sortir du coup bah elle ne voyait plus l'utilité de se retenir dedans... bref c'est une autre histoire)
En fait sa caisse elle l'a eu pendant des années, la version trèèèèèès grande elle adorait y aller, limite ça été plus compliqué de la lui enlever qu'autre chose, et dès que je sors une cage/caisse elle fonce dedans!
Et elle ne nous a jamais fait de destruction, elle était fermée au début, puis on l'a laissée ouverte quand mes absences ont été plus longues (mais elle était adulte déjà) et vraiment RAS!

Pourquoi il se mettrait à tout détruire? La caisse représente un endroit sécurisant, un espèce de cocon où rien de négatif ne peut lui arriver (une pièce ouverte peut être bien plus angoissante). Si à côté de ça on prend soin d'enrichir le milieu par des choses autorisées (d'abord dans la caisse puis autours) il n'y a pas vraiment de raison que le chien cherche à détruire quelque chose...
En parallèle il faut lui apprendre la solitude, via la cage si le chien a besoin d'exprimer ses émotions en mordant/déchiquetant ça sera avec des choses qu'on lui a donné (rouleaux de papier WC vides, et autres emballages carton, de jeux garnis de nourriture etc...)

Ma lab' ne fait rien en dehors de son dodo (avant c'était dans la caisse, si je laissais un pipolino plein de croquettes, elle le ramène dans sa couche et le fait rouler là...) elle sait que c'est son coin à elle, qu'elle y fait ce qu'elle veut...

Autres expérience, mon coton a été habitué de suite à la cage + parc (l'avantage des petits chiens ^^) la cage le rassure beaucoup, maintenant il vit chez mes beaux parents, qui n'aiment pas du tout cette utilisation, il n'a jamais fait de bêtise pour autant, d'ailleus à la maison ça faisait quelques temps qu'il ne l'avait plus (Amazone la lui piquait constamment...)

Ma petite golden de 14 mois, a hurlé la première fois dans sa cage, et même dans le parc, alors on a ouvert le parc pour juste séparer la maison en deux... mais comme elle a commencé à faire des bêtises (lécher le mur c'est sympa au bout d'un moment y a du plâtre derrière...) on a fermé le parc, vu qu'elle connaissait maintenant les limites de cet engin ça ne l'a pas perturbée, puis on a couvert le parc (elle sautait) depuis 3-4 mois on a réouvert, hormis la poubelle à emballages et ramasser ce qui traine sur les plans de travail, elle ne fait plus de bêtise importante... et comme la "grande" aller dans une cage/caisse ou autre ce n'est pas une contrainte pour elle...

_________________
Amazone, labrador noire Fs de 27/07/2005,
Muse, golden retriever Fs de 08/05/2013,
Basile, chat européen Mc de 10/04/2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie & Frisbee

avatar

Féminin Nombre de messages : 2535
Age : 26
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 9:45

Je pense aussi que c'est une bonne idée de l'habituer à la cage ou au vari kennel au cas où... Mais tu peux déjà tester de la laisser seul quelques minutes et augmenter le temps progressivement pour voir... car ça se trouve elle ne fera aucune bêtise!

Le mien (bon ok c'est pas la même taille mais quand même Wink ) n'a jamais fait aucune bêtise en notre absence, n'aboie pas, ne chouine pas etc ... donc c'est possible Very Happy Et on l'a habitué très rapidement à être seul, progressivement (10 min puis 20 min puis 30 min etc) ... Au bout de 10 jours, il passait déjà 3 à 4H seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antérift

avatar

Nombre de messages : 3035
Localisation : Aveyron & Toulouse
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 10:19

lilou a écrit:
Antérift on m'a déjà parlé de la varry kennel mais je me dis que du coup, c'est juste reculer pour mieux sauter car si on l'habitue dès toute petite à être seule dans l'appart, ce sera appris pour le reste de sa vie. Alors que si on l'habitue à la varry kennel, le jour où on la laisse dans l'appart elle va le retourner. Non ? C'est pas méchant hein, je me pose juste la question Smile

Pas de soucis  Wink 
Et non ce n'est pas forcément reculer pour mieux sauter, parce qu'un petit chiot tout seul, ça a beaucoup plus ENVIE de faire des bêtises (enfin.. ça c'est l'interpretation humaine de la chose, lui il ne fait que s'occuper!) qu'un chien plus adulte et plus "calme".
Donc si petit il n'a jamais eu l'occasion de faire de bêtises (par exemple de s'éclater à faire la poubelle, je cite cet exemple à tout hasard..  lol! ), une fois grand et ayant l'habitude de rester seul sans avoir autant "besoin" de s'occuper, de se desstresser, de découvrir le monde etc.. Ben il aura peut-être jamais 'idée d'aller faire la poubelle, et donc tu sera peinarde!

Mais si par exemple, petit chiot découvre que faire la poubelle c'est un jeu très drôle quand les maitres sont pas là (et C'EST un jeu très très drôle quand les maitres sont pas là...), ben... Une fois qu'il l'a découvert, tu ne peux pas lui demander gentiment d'oublier, et comme tu ne sera jamais là quand il sera tout seul (bah oui, par définition... lol ), ben tu ne pourra jamais lui laisser la poubelle en ton absence..

Ca sent un peu le vécu quand je le raconte non?  lol! 
Bon, moi ça ne s'est pas passé quand elle était chiotte, mais à force de lui laisser la poubelle sous le nez elle a fini par faire la bêtise, et maintenant c'est foutu,j'ai plus qu'a ne plus laisser de poubelle accessible!

donc une bonne partie de l'éducation ce n'est pas leur apprendre ce qu'il faut faire / ce qu'il ne faut pas faire, mais aussi se débrouiller pour qu'il n'aient jamais l'occasion de faire certaines choses qu'on ne veut pas qu'ils fassent!

Et puis dans ton cas, ça te rassurerais toi pendant les absences (et puis comme tu as vu, si c'est bien fait ça n'a rien d'aussi terrible que ce que l'ont entend par "mettre en cage"), ce qui est aussi important, pour toi et pour ton chien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigane

avatar

Féminin Nombre de messages : 3707
Localisation : 21
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 11:12

Marie & Frisbee a écrit:
Je pense aussi que c'est une bonne idée de l'habituer à la cage ou au vari kennel au cas où...

C'est clair, on n'y pense pas forcément, mais il peut devoir aller en pension pour une raison X ou Y mais surtout aller chez le véto pour subir un examen ou une opération, et là, c'est souvent la cage pour les petits chiens et le box pour les plus gros.

Mon Loustic a testé la cage juste pour ce motif en prévision, même si ce n'est pas du tout son truc l'effet tanière  lol! et j'ai bien fait car il y a quelques années, opération pour aller chercher un épillet passé par une patte. Sans cette apprentissage et connaissant le gugus, ça ne se serait pas passé aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie & Frisbee

avatar

Féminin Nombre de messages : 2535
Age : 26
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 11:28

Morrigane a écrit:

C'est clair, on n'y pense pas forcément, mais il peut devoir aller en pension pour une raison X ou Y mais surtout aller chez le véto pour subir un examen ou une opération, et là, c'est souvent la cage pour les petits chiens et le box pour les plus gros.

Mon Loustic a testé la cage juste pour ce motif en prévision, même si ce n'est pas du tout son truc l'effet tanière  lol! et j'ai bien fait car il y a quelques années, opération pour aller chercher un épillet passé par une patte. Sans cette apprentissage et connaissant le gugus, ça ne se serait pas passé aussi bien.

Pas bête!
Après, je me demande si le chien fait le rapprochement entre la cage tranquille chez lui et celle chez le veto? Enfin je pense qu'il y a d'autres facteurs de stress qui doivent également rentrer en compte ... Faudrait peut être que j'essaie d'habituer Frisbee (il déteste les sacs de transport, les caisses de transport etc) ... même si le soucis avec lui c'est pas vraiment d'être en cage c'est que je ne sois pas là (et/ou qu'il soit avec des iconnus), et là cage ou pas, si on sait pas s'y prendre, c'est grognement et dents sortis assurés  Rolling Eyes  Mais si ça peut lui enlever éventuellement une part de stress..
Ils me l'ont gardé une seule fois 24 h quand il avait la diarrhée (pour rien d'ailleurs car il n'était pas déshydraté et il avait la forme) mais bon ... ça leur apprendra, je pense que la prochaine fois, ils réfléchiront à deux fois avant de me le garder! Les ASV se souviennent encore de son sourire ravageur ... Et moi, c'est pareil, je réfléchirai deux fois avant d'accepter qu'ils me le gardent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pria

avatar

Féminin Nombre de messages : 2555
Age : 53
Localisation : France, région Centre
Emploi/loisirs : Laboratoire Pril
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 13:09

Citation :
Après, je me demande si le chien fait le rapprochement entre la cage tranquille chez lui et celle chez le veto?

Watch ne l'a jamais fait, lui...  mrgreen 
Mais bon, son second prénom c'est Scoubidou hein. On l'aime, mais bon, côté mental, euh comment dire...  rire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pril.biz
Morrigane

avatar

Féminin Nombre de messages : 3707
Localisation : 21
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 15:21

mouarf mouarf 

Le pauvre Watch... Tu n'as pas honte Agnès, c'est de la maltraitance  affraid 

Watchie Playboy a écrit:

Je l'aurai un jour, je l'aurai cette maitresse indigne de moi. D'ailleurs quand on voit qu'elle prénom elle m'a collé, on se pause aussi des questions sur son côté Samy/Scoubi...  Suspect (oui j'ai du mal à choisir...) Ah la la, si vous saviez ce que je vis au quotidien, le gang de nénettes qui subtilisent les petits chiens de ce forum viendraient à mon secours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigane

avatar

Féminin Nombre de messages : 3707
Localisation : 21
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 15:25

Marie, je crois surtout que ça dépend aussi du chien, mais le mien n'aime pas du tout être "séquestré" et encore moins être dans une boite. D'ailleurs tu ne le trouveras jamais dedans (en revanche si j'enlève le toit, il va y aller parce que ça fait corbeille), alors que mon papy aurait adoré avoir une tanière. Il se mettait souvent sous les meubles ou sous les lits pour y dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie & Frisbee

avatar

Féminin Nombre de messages : 2535
Age : 26
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 15:29

Morrigane a écrit:
Marie, je crois surtout que ça dépend aussi du chien, mais le mien n'aime pas du tout être "séquestré" et encore moins être dans une boite. D'ailleurs tu ne le trouveras jamais dedans (en revanche si j'enlève le toit, il va y aller parce que ça fait corbeille), alors que mon papy aurait adoré avoir une tanière. Il se mettait souvent sous les meubles ou sous les lits pour y dormir.

Moi y a un seul endroit où il aime bien être séquestré: c'est sous la couette !

 mouarf mouarf mouarf 

Là, étonnement, pas de soucis pour être dans un endroit confiné  Suspect Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pria

avatar

Féminin Nombre de messages : 2555
Age : 53
Localisation : France, région Centre
Emploi/loisirs : Laboratoire Pril
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 15:44

Morrigane a écrit:
mouarf mouarf 

Le pauvre Watch... Tu n'as pas honte Agnès, c'est de la maltraitance  affraid 


Watchie Playboy a écrit:

Je l'aurai un jour, je l'aurai cette maitresse indigne de moi. D'ailleurs quand on voit qu'elle prénom elle m'a collé, on se pause aussi des questions sur son côté Samy/Scoubi...  Suspect (oui j'ai du mal à choisir...) Ah la la, si vous saviez ce que je vis au quotidien, le gang de nénettes qui subtilisent les petits chiens de ce forum viendraient à mon secours...

Haaan j'y crois pas. Quel sournois, ce Watchie ! Il t'écrit en douce !   Suspect

Je vais lui expliquer entre quatzyeux moua que 34 kg, c'est PEUT-ÊTRE un peu grand pour le gang de minidognapeuses...  mrgreen 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pril.biz
Morrigane

avatar

Féminin Nombre de messages : 3707
Localisation : 21
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 18:07

mouarf mouarf 

Je suis sûre qu'il ferait son tout petit chien tout léger  rire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pria

avatar

Féminin Nombre de messages : 2555
Age : 53
Localisation : France, région Centre
Emploi/loisirs : Laboratoire Pril
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 18:23

Mévoui bien sûr... comme quand il vient sur mon lit hein...  ange 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pril.biz
Val

avatar

Féminin Nombre de messages : 3805
Age : 48
Localisation : La bouilladisse (13)
Emploi/loisirs : Enseignante / Mère de famille surbookée
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Ven 11 Juil - 18:50

mouarf mouarf mouarf mouarf 
aller encore un sujet "sérieux" qui part en sucette!  lol! 
Ceci dit, c'est vrai que le gang des dognappeuses n'a jamais prétendu sévir au dessus des ... 6 kg à tout casser! Serait-ce ti pas un peu injuste?  dehors 
D'ailleurs, je pars en vacances dans une semaine direction la plage, hors de question avec mon pwalu, y a personne qui veut me le dognapper un peu?  mrgreen 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antérift

avatar

Nombre de messages : 3035
Localisation : Aveyron & Toulouse
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Sam 12 Juil - 9:22

Moi!!

Ah non c'est vrai, chui pas en France -__-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pria

avatar

Féminin Nombre de messages : 2555
Age : 53
Localisation : France, région Centre
Emploi/loisirs : Laboratoire Pril
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Mar 15 Juil - 9:11

Haaaan l'excuse bidon !  rire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pril.biz
Val

avatar

Féminin Nombre de messages : 3805
Age : 48
Localisation : La bouilladisse (13)
Emploi/loisirs : Enseignante / Mère de famille surbookée
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Mar 15 Juil - 17:32

mrgreen mrgreen mrgreen   lol! 
Bon inutile de quitter tes kangourous!! J'ai une copine qui va venir dogsiter à la maison!  Very Happy  Ca c'est vraiment le top!!!  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie & Frisbee

avatar

Féminin Nombre de messages : 2535
Age : 26
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Mer 16 Juil - 8:22

ça va mieux Lilou ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 08/07/2014

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Dim 20 Juil - 9:12

Bonjour à tous,

Je viens vous donner un peu des nouvelles.
Ça va mieux, je me sens moins déprimée et je ne pleure plus. La toutoune est toujours aussi sage et elle commence à ne plus nous faire de pipi dans la maison Smile

Mais (car il y a un "mais") je ressens un sentiment bizarre. Je vais m'expliquer au mieux...
J'aime bien ma toutoune, elle est adorable mais pourtant j'ai l'impression que ça ne me fait pas plus plaisir que ça de l'avoir...
Pratiquement chaque nuit, je rêve que j'ai un chien ( pas forcément très agréable) et quand je me réveille je me dis "ouf ce n'était qu'un rêve" et là je l'entend bouger et je me dis "ah zut non...". Je ne comprend pas pourquoi je fais ces rêves et pourquoi au réveil, encore toute comateuse, je me dis ça...
Un autre exemple : dans la semaine, nous l'avons confié à des amis pour la soirée car nous avions un spectacle au théâtre de prévu. Et je me suis rendue compte qu'elle ne me manquait pas et que même si on ne l'avait pas récupéré le soir même, ça ne m'aurait pas dérangé....au contraire.
Quand je croise des gens dans la rue, ils s'extasient sur elle, la recouvrant de caresses et de compliments. Ça me touche, bien sur, mais je n'ai qu'une envie c'est de leur dire "ah si vous saviez...". Je la trouve vraiment belle notre pitchoune, mais....je ne sais pas.

J'ai l'impression d'avoir un blocage et je me sens honteuse. Car des tonnes de gens rêveraient d'avoir cette merveille à leur côté et j'en ai rêvé pendant des années et des années. Pourtant je n'ai pas la petite étincelle que je devrais avoir.

Alors je voulais votre avis... Est-ce normal ? Est-ce-que ça va venir mais que ça prend plus de temps ?
Ou est-ce-que c'est parce-qu'il n'y a pas de feeling entre cette chienne et moi ? J'imagine que ça peut arriver, on ne peut pas s'entendre avec tout le monde donc les chiens ça doit être pareil, non ?
Ou alors, est-ce moi qui ai un gros travail à faire sur moi même car le problème vient uniquement de moi ?

Je me pose beaucoup de question (peut-être trop ?) et j'aimerai savoir si ce sentiment est déjà arrivé à quelqu'un.
Je comprendrai que certains me fassent des reproches et me trouve nulle. Je ne comprend pas moi-même pourquoi je réagis comme ça. Mais je tiens encore à le redire : le choix de prendre un chien a vraiment été réfléchi pendant longtemps donc ce n'est pas un choix de dernière minute.

D'avance merci à vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanessa

avatar

Féminin Nombre de messages : 1220
Age : 29
Localisation : Angoulême
Emploi/loisirs : Etudiante en droit
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Dim 20 Juil - 10:03

Coucou,

Je pense que toute ces années à l'attendre ce chien t'a conduit (inconsciemment surement) à idéaliser ce qu'était la possession d'un animal et la vie avec un chien.
Autrement dit je pense que ton sentiment vient du fait que votre début de cohabitation n'a pas été à la hauteur de tes espérances au fond de toi.
Après y'a rien de dramatique, fais juste un travail sur toi même et le fait que tu as une toutoune qui a l'air agréable et qui fait des choses positives, concentre toi sur les points positifs.
Et puis surtout dis toi que la relation parfaite n'existe pas!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solidinfo.fr/
Sebie



Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 21/09/2013

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Dim 20 Juil - 10:24

Je n'ai pas l'habitude d'aller dans le sens du vent, et ce que je m'apprête à écrire ne sera sans doute pas très agréable à lire.
Mais parfois, quand on demande aux gens ce qu'ils pensent, on prend le risque qu'ils répondent tout à fait sincèrement, et que ce ne soit guère agréable.

lilou a écrit:
Je me pose beaucoup de question (peut-être trop ?) et j'aimerai savoir si ce sentiment est déjà arrivé à quelqu'un.
Je comprendrai que certains me fassent des reproches et me trouve nulle. Je ne comprend pas moi-même pourquoi je réagis comme ça. Mais je tiens encore à le redire : le choix de prendre un chien a vraiment été réfléchi pendant longtemps donc ce n'est pas un choix de dernière minute.

D'avance merci à vous...

Pour moi, il s'agit d'une blessure d'égo.
Tu t'es préparée à ce chien, et tu pensais être bien mieux préparée que les autres à son arrivée. Tu t'imaginais mieux t'en sortir, parce que c'était réfléchi, que tu es intelligente, que tu t'es renseignée, et comme tu as une haute opinion de toi-même tu étais persuadée que ça se passerait comme sur des roulettes.

Et là, tu te retrouves débordée par une boule de poil envahissante qui passe son temps à pisser partout.
Et pour toi qui penses que tu vaux mieux que ça, que contrairement aux autres tu es suffisamment informée pour ne pas être débordée, c'est évidemment beaucoup plus difficile à vivre que pour la moyenne des gens.

Désolée, j'avais prévenu que ce serait pas très agréable.

Quelque soit le temps que tu as passé à t'informer, et les connaissances que tu penses avoir acquises, tu n'es qu'un être humain.
Un être humain imparfait, impatient, et oui, elle t'épuise, sans rien faire de pire que les autres chiots en plus.
Difficile à encaisser, je peux le comprendre.
Ce qui te plonge dans cette profonde angoisse.

Alors reconnaît que tu ne t'en sors pas, qu'elle est chiante, usante, et que non, tu n'est pas capable d'assumer tout ça avec le sourire. Un chiot, y a rien de plus mignon, chez les autres.

Plaie d'égo n'est pas mortelle, parait-il.

Quand à l'attachement à son égard, je ne vois pas comment tu peux t'attacher à un animal qui symbolise le fait que tu n'est pas capable. Et cela n'a surement rien à voir avec la petite bouille que tu as accueilli. Relâche un peu la pression que tu te mets toi-même sur les épaules.
Parle en à ton entourage, mets de côté ta fierté, elle ne t'aide pas. Raconte l'horreur d'aller ramasser le pipi de chien à n'importe quelle heure du jour et de la nuit.
Accepte l'idée que tu est débordée, que cette petite chose usante c'est trop.
Mais que ce n'est pas un drame, ça arrive à des tas de gens très bien.
Mets là en vacances chez des amis ou des parents pendant 1 semaine si tu peux, histoire de prendre un peu de recul.
Et puis comme ça, double avantage, tu auras quelqu'un qui aura passé 1 semaine avec elle, et qui compatiera quand tu raconteras toutes les misères qu'elle te fait subir.

Je crois sincèrement que quand tu auras accepter qu'elle est comme elle est, et que toi tu fait ce que tu peux, ni plus ni moins, et qu'il faudra bien que ça aille, tu iras beaucoup mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Féminin Nombre de messages : 4144
Age : 64
Localisation : Touraine
Emploi/loisirs : chiens, ordi
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Dim 20 Juil - 11:22

Ce qui m'a fait tilter, c'est ta phrase :" Pourtant je n'ai pas la petite étincelle que je devrais avoir."
Pour moi qui suis très "instinctive", c'est la base de tout...

Les gens que je connais avec leurs chiens (et j'en connais et surtout en ai connu un paquet...) TOUS ont une relation avec leur chien en fonction de ce qu'ils sont, eux, en tant qu' humains...
Ce qu'est le chien n'intervient que rarement, car les humains le modèlent en partie et s'en accomodent en définitive, sans vraiment approfondir...

Moi je n'ai jamais vu ça comme ça, et de moins en moins en vieillissant..
J'ai eu la chance d'être "élevée" (caninement parlant) de 1 an à 10 ans, par un chien extraordinaire, et cette expérience, que je trouvais normale, m'a suivie tout au long de ma vie..
Bon, c'était pour planter le décor que j'ai raconté ma vie...  Wink 

Car c'est à partir de là que j'ai pu faire la différence entre les relations que j'avais avec chacun de mes chiens, chez mes parents ou par la suite !
Chez mes parents, les chiens (que j'ai adorés, bien sûr) m'étaient imposés... je veux dire que je ne les choisissais pas...

Et le jour où j'ai pu choisir MON chien, tout a changé, car je les ai choisis en fonction de mon premier contact, en fonction de l'apparition de cette petite étincelle qui change tout...
Avec 2 de mes chiennes, ma relation, dès le départ, a été extraordinaire, et je dois l'avouer, sans éducation particulière, juste basée sur un lien profond qui faisait qu'on se comprenait à demi-mot... et dans les deux sens !

Là où je voulais en arriver, c'est que j'en ai eu une, une bretonne, que j'ai pourtant choisie, tout en sachant immédiatement qu'elle ne me convenait pas... mais comme je devenais folle à la suite de la mort de ma précédente, et que mon mari avait vraiment peur pour ma santé mentale, on l'a prise...
Je l'ai adorée, ai fait tout ce qu'il fallait pour elle et même au-delà, comme pour les autres.... mais je n'ai jamais eu la relation que j'avais eue avec ma cocker avant et mon akita après...


Alors je pense te comprendre, même si je crois qu'il n'y a pas que ça, que d'autres effets kiss cool viennent se greffer là-dessus...
D'abord pendant des années, tu as trop idéalisé un chien, sans penser que chaque chien est un individu à part, avec son comportement propre, sa sensibilité, son intelligence, etc....
Je ne sais pas dans quelles conditions tu as eu ton bébé ni comment tu l'as choisi... mais probablement sur de mauvais critères, pour toi je veux dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akita.zen.free.fr/
Antérift

avatar

Nombre de messages : 3035
Localisation : Aveyron & Toulouse
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   Dim 20 Juil - 12:37

MP Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pleurs et déprime après l'arrivée du chiot
» Comment bien se préparer à l'arrivé d'un chiot et comment bien l'éduquer?
» arrivée du chiot à la maison
» Arrivée d'un deuxième chien...
» Zelda déprime suite à la perte de Loula

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Chien :: Education et Comportements :: Parlons chiens...-
Sauter vers: