Planète Chien

Le forum au service de la relation entre le chien et son humain.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Clicker et cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Christine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1118
Localisation : Jura
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Ven 11 Mar - 14:45

Il me semble que sur une ancienne liste de discussion à laquelle je participais, une personne utilisait le clicker avec sa jument et (sous toute réserve) que c'était pour des problèmes de crainte. Il est sûr que certains l'utilisent avec des chiens pour des rééducations en comportement, mais cela demande vraiment une complète maîtrise de l'outil. En comportement, en effet, l'enjeu est beaucoup plus sensible que l'apprentissage d'un tour à un chien.
Forest, je comprends tout à fait ta position : l'important c'est de vivre heureux et en harmonie avec ses loulous ! Je reconnais que c'est un choix tout à fait personnel de faire de l'obé rythmée avec les miennes. Ceci dit, cela ne représente au quotidien que 3 minutes par jour. Au final, on passe beaucoup plus de temps en promenades, repos partagé et autres interactions qu'en entraînement.
De plus, je remarque qu'il y a une différence de perception de ces activités selon mes chiens. En ce moment, j'entraîne surtout Fifty, ce qui ne paraît nullement déranger Ulane ; en revanche, mamie Phauvette a l'air d'attendre son tour d'entraînement avec impatience, bien qu'elle soit officiellement en "retraite", de sorte que je dois lui consacrer des séances pour lui faire plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antérift

avatar

Nombre de messages : 3035
Localisation : Aveyron & Toulouse
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Ven 11 Mar - 16:58

Citation :
tu sais j'ai une jument que j'ai éduqué entièrement avec les méthodes éthologique, en oubliant le côté renforcement négatif,
Est-ce vraiment possible?
Parce que j'ai fait aussi de l'équitation éthologique, et je pense que c'était pas trop du n'importe quoi, mais je me rend compte maintenant que quasiment tout est basé sur du renforcement négatif, même si c'est pas "méchant".

Même en équitation de club (pas équitation classique, parce que se serait méchant pour l'équitation classique lol! ), tout ce qu'on fait c'est ça.

Pour avancer: Pressions/talon/cravache tant que ça avance pas.
Pour ralentir: pression sur le mors tant que ça ralentit pas..
Déplacement de hanches: encore les jambes
Le cheval marche pas bien en longe: coup de sonnette.
Le cheval donne pas ses pieds: une baffe.
Le cheval ouvre pas sa bouche pour prendre le mors (oh je le comprend..), les doigts, voir les ongles dans les gencives..

Bref.. voilà quoi. Que de la contrainte, même si c'est pas méchant.
L'équitation éthologique, (quand c'est bien fait), c'est fait de manière plus claire et plus intelligente pour le cheval, qui comprend mieux, répond mieux et le fait du coup certainement avec plus de plaisir, mais à part ça..

Et puis bon, là j'ai quand même du mal à imaginer qu'un cheval (quoique ça dépend de son caractère) va faire tout ce qu'on lui demande de faire pour une simple caresse, non?
Bon, il n'y a pas que la caresse, il y a la complicité qui va avec, oui, mais ça me parait avoir des limites. Je veux dire, si on utilise pas de renforcement négatif etc..
Si on veut, ou si a besoin, de lui demander un truc qui lui plait pas, je crois qu'il y a 2 solution: lui donner envie de le faire ou le forcer à le faire. Je préfère la deuxième.. Et là c'est vrai que j'ai du mal à croire que la complicité et la caresse suffisent.



Pour moi le clicker sert uniquement à apprendre des tours à Baïka. Utiles ou pas, ça dépend des avis.
Et pour répondre à Candy, pour les chevaux, je pensais l'utiliser dans ce sens là, c'est à dire pas forcément des trucs utiles dans la vie de tout les jours. C'est pour ça que je disais que je pouvais m'en passer.

Du coup, j'ai un peu changé de question de départ, à savoir si on peut éduquer un cheval en renforcement positif, avec ou sans clicker...


Candy, j'avais une question. Pour tes ânes, tu leur dit quand il faut arrêter en leur disant quelque chose comme "j'ai plus rien" et en montrant tes mains vides. Et tu parlais aussi de la difficulté de mettre ça en place avec le clicker. Pour les mains vides effectivement, ça n'a plus trop de sens, mais est ce que le "c'est fini", ne suffirait pas?
Parce que j'utilise ça avec Baïka, quand j'ai fini avec le clicker, pour pas qu'elle cherche éternellement à proposer des trucs. Ca ne l'empêche pas de me regarder avec espoir, mais je pense qu'elle comprend quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candy

avatar

Féminin Nombre de messages : 837
Age : 55
Localisation : *Au pays de Candy* 74/frontière Genève
Emploi/loisirs : Coach en developpement personnel/mes toutous et mes nanous
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Ven 11 Mar - 17:29

Antérif Arrow oui je vois pas trop comment leur apprendre :"j'ai plus rien" sous entendu à manger, avec un clicker, puisqu'au départ click = bonbon donc le contraire de plus rien ?

Le cheval ou l'âne a le nez dans son assiette quasi toute la journée, la distribution de nourriture par l'humain est je pense perçue de manière différente que pour un chien. Cela change peut-être quelque chose à ce niveau là ?

L'équitation dite éthologique est pour moi, faussement du renforcement positif, dans le sens où tu commences par pousser le cheval dans un inconfort, qui le pousse à chercher un confort et être récompensé à ce moment là. Joy avait mis un article très intéressant à ce sujet !!!

Mais je connais pas suffisamment les chevaux pour me permettre d'en parler.

Je peux juste dire qu'avec un âne, il y a des possibilités énormes de leur apprendre les choses par mimetisme (heureusement que mes voisins sont assez loin rire parce que quand j'ai appris à mon Mikado à se coucher, j'ai commencé par gratter la terre du pied, comme ils le fond avant de se coucher quand il a commencé à gratter aussi .... oui c'est bien gratte ... et puis à me coucher ... en disant "coucher" ... pour le voir se coucher après quelques séances .... cheers ... mais ça prend le temps que ça prend !!!
Recule, tu recules avec eux ... s'il y a récompense et y'a avantage à faire.
Les shet sont aussi de grands clown joueurs ... met un mot sur ce qu'ils viennent de faire, une récompense .... et très vite ils le refont juste pour rire.

Mais encore une fois, le seul cheval que j'ai sous la main, est éduqué avec 4 ânes et 4 shet et je le soupçonne d'être plus âne ou shet que les ânes et shet eux-mêmes lol!
Ce que je peux te dire, c'est que ma fille le monte à la voix, sans mors, sans rien d'ailleurs, à cru ... et sans aucune notion de départ dans le monde de l'équitation.

Elle a lu énormement des bouquins dit "éthologique" .... essayé, tatonné, pris ce que le bon sens lui disait, ce qui correspondait tant à elle qu'à son cheval. Participé à un ou deux stages : je pourrais lui demander des noms si tu veux. Mais y'a aussi beaucoup à laisser, à mettre de côté.

Pour en revenir à leur faire faire des petits tours comme donner le pied, mon ami que ça amuse beaucoup, a appris à sa petite chouchou de ponette à donner "la patouille" .... juste pour des gratouilles .... il y a encore les deux, un lien de complicité juste incroyable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.1001-patounes.com
Antérift

avatar

Nombre de messages : 3035
Localisation : Aveyron & Toulouse
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Ven 11 Mar - 18:08

C'est ptet le mieux à faire oui.. y aller comme on le sent..
Mais je suis certainement bien déformée par tout ce que j'ai appris au cours de mes 7 ou 8 ans d'équitations.. Et puis bon, un cheval qui fait le con, c'est quand même dangereux, c'est ça qui m'embête. On nous dit tout le temps que débourrer un cheval etc.. il faut très fort en équitation pour y arriver sans faire de bétises..
Vraiment?
Je me demande maintenant s'il ne suffit pas de connaitre et comprendre les chevaux, de savoir comment ça marche..

Parce que je connais des tas de cavalières bien meilleures que moi, mais j'ai toujours l'impression que ce qu'elle savent, c'est du apprit "par coeur bêtement", sans connaitre le vrai fond de la chose. En gros elle savent réagir, mais elle savent pas pourquoi, et surtout, je les vois mal improviser quand la situation est nouvelle.
Je me trompe peut-être mais...


Sinon, pour le "j'ai plus rien", je pensais pas l'apprendre avec le clicker, mais simplement, quand c'est fini, on le dit, et c'est bel et bien fini.

Et pour le coucher par mimétise, j'avais essayé. Mais autant te dire que faire ça dans un club, avec élégance bien sûr, avec des chevaux de club qui n'en avaient rien a foutre, j'ai vite arrêté! lol!


Et une question totalement hors sujet, pourquoi donc as tu plein d'ânes? Passion des ânes, hasard ...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Descartes

avatar

Féminin Nombre de messages : 473
Age : 54
Localisation : Deux sevres
Emploi/loisirs : Informaticienne
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Ven 11 Mar - 18:41

Débourrer un cheval , ce n'est pas compliqué , c'est surtout du bon sens , je refuse à appeler cela de l'éthologie car je trouve ce terme trop à la mode , on débourrait avant que toute une floppée d'éthologue apparaisse.
J'ai moi même débourré 5 chevaux de sang.

Ce qui est plus compliqué , c'est le dressage mais là je parle d'équitation classique.

Actuellement , de gros problèmes se profilent car il y a de plus en plus de gens qui prennent un cheval dans un bout de pré et qui disent faire de l'éthologie mais qui dans le fond ne comprenne rien à rien et ça finit toujours mal , soit pour le cheval soit pour l'humain.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimoi

avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Ven 11 Mar - 19:23

je reconnais que j'ai eu surement aussi beaucoup de chance puisque j'ai une espagnol PRE qui vient de chez une éleveuse super qui n'utilise jamais la force, elle permet au cheval de s'informer pour comprendre ce qu'on attend de lui. par exemple pour la monter dans le van pour venir chez moi, ils ont mis 1h30 et s'y sont repris à 3 fois, mais au licol, sans cravache ni stick, juste à lui laisser comprendre ce que l'on attendait d'elle.

je suis donc partie d'une très bonne base. le reste a été très facile, elle aime être au contact de l'humain, "être avec".

j'ai découvert "l'éthologie" équine quand j'ai dit stop pour un jeune étalon très très con que j'avais il y a 15 ans. il attaquait tout le monde, et passait son temps à se tirer, impossible de le gérer au sol et se prendre ses antérieurs sur le épaules pendant qu'il vous mord le crane c'est très stressant ! les pro allaient de plus en plus dur avec lui, "il fallait le mater, le faire plier, lui apprendre le respect de l'homme" (ça vous rappelle pas certains discours avec les chiens ?). pour le sortir du box et le mettre au paddock il fallait lui passer une bride serrée et avoir une cravache, et encore même ainsi parfois il se tirait !

j'ai dit stop, c'est pas cette relation que je veux avec lui. je l'ai déménagé, mis en pension complète dans un petit club, et en maxi 1 mois je pouvais le sortir au licol pour le mettre au paddock, en respectant SA distance vis à vis de moi, en repositionnant les choses sans force. alors c'était pas pour retomber dans des dérives plus soft que celles de l'étho à l'américaine où le cheval n'est pas respecté, où le boulot est basé sur un niveau de mal être du cheval assez impressionnant.
pour moi ça a été le début d'une sacré remise en cause avec mes chevaux mais aussi mes chiens.

pourtant je suis comme beaucoup issue de l'école classique puisque j'ai commencé l'équitation à 8 ans.
on peut avoir une relation non basée seulement sur le renforcement négatif, c'est comme avec les chiens beaucoup ne concoivent pas que l'on puisse agir autrement. il faut prendre le temps de mieux comprendre le cheval, il vit auprès des hommes depuis bien longtemsp mais finalement on n'a jamais pris le temps de l'écoute, de le comprendre.

et oui pour une caresse et surtout parce qu'il a confiance, le cheval est près se dépasser, mais je parle pas là de pratiquer une discipline exigente, j'ai une jument pour le plasir de vivre avec, pour le bonheur de connaitre au quotidien cette relation si spéciale qui peut unir l'humain et le cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candy

avatar

Féminin Nombre de messages : 837
Age : 55
Localisation : *Au pays de Candy* 74/frontière Genève
Emploi/loisirs : Coach en developpement personnel/mes toutous et mes nanous
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Ven 11 Mar - 19:59

Antérift a écrit:
Je me demande maintenant s'il ne suffit pas de connaitre et comprendre les chevaux, de savoir comment ça marche..

Parce que je connais des tas de cavalières bien meilleures que moi, mais j'ai toujours l'impression que ce qu'elle savent, c'est du apprit "par coeur bêtement", sans connaitre le vrai fond de la chose. En gros elle savent réagir, mais elle savent pas pourquoi, et surtout, je les vois mal aquand la situation est nouvelle.
Je me trompe peut-être mais...

Je crois qu'avec un bon sens de l'observation, un brin d'intuition et plein de bon sens, tu peux être bien meilleure que certain(e)s qui écument les manèges Wink ¨
Pour moi, oui, c'est exactement cela, savoir les écouter, savoir tenir compte de leurs réponses à notre comportement, se remettre en question. S'ils n'ont pas compris ce qu'on leur demande, se demander comment on peut le demander autrement, mieux pour qu'ils comprennent .... comme pour les gens en somme.


Antérift a écrit:
Sinon, pour le "j'ai plus rien", je pensais pas l'apprendre avec le clicker, mais simplement, quand c'est fini, on le dit, et c'est bel et bien fini.
Oui et c'est bien comme cela que je fais et j'ai jamais de souci. Je peux me trouver au milieu des 9 avec des carottes plein de poches, jamais jamais jamais aucun ne cherche ni à me pincer, ni à me mordre. Même une fois Cappuccino (âne) a loupé la carotte ou plus exactement je regardais ailleurs et c'est de ma faute, il a pris le doigt à la place, dans la seconde il a lâché la pression, sentant que c'était mon doigt et non la carotte. Avec un âne non éduqué, c'est pas la même, expérience faite aussi affraid

Antérift a écrit:
Et pour le coucher par mimétise, j'avais essayé. Mais autant te dire que faire ça dans un club, avec élégance bien sûr, avec des chevaux de club qui n'en avaient rien a foutre, j'ai vite arrêté! lol!
Ca c'est le problème des chevaux de club, mais je les comprends, c'est pas une vie pour un cheval, le club ... ils ne peuvent qu'être gavés du comportement humain et peu coopératifs vu la manière dont les choses leur sont demandées.
Et si toi, tu arrives avec d'autres méthodes, renforcement positif auquel ils n'ont jamais été confrontés, ils vont en fait rien comprendre ...


Antérift a écrit:
Et une question totalement hors sujet, pourquoi donc as tu plein d'ânes? Passion des ânes, hasard ...?
Passion, passion, passion ... des années à attendre de pouvoir organiser ma vie pour vivre avec des ânes. C'est un animal extraordinaire dont je mets la relation à la hauteur d'une très grande amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.1001-patounes.com
Forest

avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Ven 11 Mar - 22:12

Pour Descartes, oui, chez nous ce phénomène est en train de grandir;.

Pour Joydream, j'ai pris l'exemple de faire le mort comme n'importe quel exemple, je voulais parler d'actes gratuits.
Le golf est une occupation d'humains, je ne compare pas avec une occupation de chien.
Aboyer, pister, si mon chien me demandait au son du click et biscuit d'aboyer et pister gratuitement sans autre but que de le divertir lui, je ne serai pas forcément contente..
Quand au reste, mes chiens sont bien au centre de mes préoccupations, je leur accorde Leur promenade , je les accompagne et les guide pour éviter qu'ils ne se mettent en danger: route, chiens , gibiers..
C'est la promenade du chien, son occupation, son divdertissement de chien, pas le mien..

C'est ma seule conception de des seuls chiens, qui n'engage que moi..

Simplement, pour avoir fait plus de 25 ans de club et passé plus de temps à éduquer le chien des autres que de m'occuper, au total d'une vie de chien, des miens, j'estime aujourd'hui etre suffisament détachée que pour consacrer un maximum d'heures à mon Chéri et à partager les randonnées avec les loulous, ;le matin, une heure pour eux, le soir , une heure pour eux de balades dans les bois, j'habite contre un bois...
Je n'ai plus envie de les priver de cette liberté..
Je rejoins Jean Ferrat et sa sublime chanson Oural

J'ai vieilli et mes priorités ont changé..

J'ai eu des chevaux, oui Candy, le bon sens, le respect et l'amour sincère de l'animal, une affaire entre lui et nous..
L'éthologie a toujours été pratiquée par les grands passionnés, et souvent dans l'anonymat pour les trop sincères
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antérift

avatar

Nombre de messages : 3035
Localisation : Aveyron & Toulouse
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Sam 12 Mar - 11:19

L'éthologie, parfois c'est une vaste blague!

Comme tu dis descartes, il y a du gros n'importe quoi.
J'ai une copine qui est dans une école des métiers du cheval, et on leur apprend l'éthologie, mais quand j'ai vu ce qu'ils faisaient, ça m'a fait peur! C'était du gros n'importe quoi. Il arrivaient surtout à completement briser le cheval, sans cravache certes, mais ça en revient au même (cf l'article que je ne sais plus qui avait posté). A croire que dès que c'est basé sur confort/inconfort c'est de l'éthologie.. ben non..
D'ailleurs maintenant, je sais même plus ce que ça veut dire "équitation éthologique". Pas dans l'explication du nom, mais en quoi ça consiste.. Avoir du bon sens ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candy

avatar

Féminin Nombre de messages : 837
Age : 55
Localisation : *Au pays de Candy* 74/frontière Genève
Emploi/loisirs : Coach en developpement personnel/mes toutous et mes nanous
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Sam 12 Mar - 15:28

Tu sais je crois que nos ancêtres qui vivaient au rythme des saisons, au rythme des cutures, avec leurs animaux, l'étable étant généralement attenante à l'habitation .... savaient bien plus de choses que nous sur le fonctionnement de la nature, sur le fonctionnement des animaux.
Pourquoi, parce qu'ils comptaient que sur eux-mêmes pour savoir le bon moment de semer, le bon moment de récolter. Pas de météosat, pas d'internet .....

Et comment réuississaient ils cet exploit .... tout simplement en OBSERVANT et en écoutant le nature, les animaux.
En analysant les élements, en écoutant leur bon sens, leur intuition
Et sans avoir besoin d'écrire une quelconque méthode, il faisait de l'éthologie.

A la base l'éthologie moderne a été "créer" par le docteur Lorenz Konrad, afin de se livrer à des études comparatives du comportement animalier de différentes espèces et du comportement animalier humain, dans le but d'apporter un meilleur confort aux enfants hospitalisés qui souffraient d'hospitalisme, forme de dépression lors de longues hospitalisations

Nous vivons dans une époque où tout doit aller vite, où tout est intellectualisé et tout doit avant tout rapporter !!!

Il faut être productif ....

Alors comment observer les choses dans ces conditions là. Comment une nana qui va au manège, une heure par jour vite fait pour monter son cheval, parce qu'après il faut vite vite enchaîner sur les courses et puis aller chercher les enfants à l'école et puis faire le ménage, et puis faire à manger et puis un ptit peu aller bosser aussi parce que l'équitation en club .... ça coûte cher

Comment cette nana pourrait-elle comprendre comment fonctionne son cheval. A-t-elle eu l'occasion de voir vivre un groupe de chevaux en troupeau, savoir quel langage ils emploient entre eux, qu'elle action provoque telle réaction ... je pense que la réponse est non ?

Avec une ouverture pareil t'imagine bien que certains prennent le train en marchant et créer la méthode machin truc et bidule .... un peu comme pour les régimes amaigrissants .... là où il y a du pognon à se faire ...................y'a toutes les dérives possibles.

Maintenant les gens ont besoin de cours pour se reconnecter à leur intuition et même pour savoir qui ils sont ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.1001-patounes.com
Forest

avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Sam 12 Mar - 19:31

Je plussoie Candy, Plus 1000 I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat

avatar

Féminin Nombre de messages : 1180
Age : 54
Localisation : Strasbourg
Emploi/loisirs : Informaticienne/Animaux-Bricolage
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Sam 12 Mar - 20:04

Bien dit Candy ! Je ne connais ni les chevaux, ni le monde du cheval, mais souvent, c'est ce que je regrette dans les relations que beaucoup ont avec les chiens. A tout intellectualiser comme tu dis, on en perd son bon sens, l'observation, ainsi que la simplicité et l'authenticité du comportement animal, et je trouve que c'est vite fait du coup d'être "à côté de la plaque". La théorie a ses limites, surtout lorsque des attentes sont sous-jacentes, elle devient forcément orientée et par là même faussée. Car ce qui pervertit aussi, c'est d'attendre (et pire d'exiger) quelque chose, au lieu de prendre - au sens d'apprécier - "comme ça vient". D'ailleurs, c'est peut-être ça que tu veux dire avec "tout rapporter".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://catlouh.voila.net/index.html
Christine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1118
Localisation : Jura
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Sam 12 Mar - 22:02

Candy a écrit:
Tu sais je crois que nos ancêtres qui vivaient au rythme des saisons, au rythme des cutures, avec leurs animaux, l'étable étant généralement attenante à l'habitation .... savaient bien plus de choses que nous sur le fonctionnement de la nature, sur le fonctionnement des animaux.
En même temps, il ne faut pas idéaliser cette époque, la vie était dure pour les familles paysannes, les enfants aidaient jeunes au travail de la ferme, le chien de berger ou le cheval de trait était un outil de travail (pas de tracteur à l'époque !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candy

avatar

Féminin Nombre de messages : 837
Age : 55
Localisation : *Au pays de Candy* 74/frontière Genève
Emploi/loisirs : Coach en developpement personnel/mes toutous et mes nanous
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Sam 12 Mar - 22:20

Christine Arrow J'évoque uniquement les capacités d'observation de gens de la terre de tous les temps, sens d'observation que nous perdons dans nos vies de citadins.

Aucunement une évalution de la qualité de vie ou du confort de vie du passé ... parce qu'il me semble que se serait un tout autre débat qui pourrait nous mener à réfléchir à nos vies actuelles, à nos vies des temps modernes.
La vie est elle facile actuellement pour bien des familles, ou bien des parents divorcés, ou des familles recomposées ? ..., soucis financiers, chômage, formation qui ne débouche sur rien, la multiplication des sites de rencontres, la pauvreté affective de tant de personnes, solitudes .... j'en passe et des pires.

Chaque période a ses bons et ses mauvais côtés Wink

Rien n'est jamais totalement idéal, les lois universelles sont composées du positif et du négatif, du jour et de la nuit, du froid et du chaud, etc ..... mais on peut tendre à être au plus proche de son idéal


Dernière édition par Candy le Sam 12 Mar - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.1001-patounes.com
Candy

avatar

Féminin Nombre de messages : 837
Age : 55
Localisation : *Au pays de Candy* 74/frontière Genève
Emploi/loisirs : Coach en developpement personnel/mes toutous et mes nanous
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Sam 12 Mar - 22:55

Antérift a écrit:
D'ailleurs maintenant, je sais même plus ce que ça veut dire "équitation éthologique". Pas dans l'explication du nom, mais en quoi ça consiste.. Avoir du bon sens ? lol!

Avoir du bon sens ? qu'est ce que ça veut dire .... bonne question

Certains en sont dotés naturellement, comme un don ?

Le bon sens c'est ce qu'au très fond de nous, l'on ressent comme juste.

Si quelqu'un vient te dire "saute depuis la falaise", ton bon sens va te dire que c'est une folie et qu'il ne faut pas le faire !

Le bon sens, par rapport à un âne par exemple, c'est observer son rythme de vie journalier et de lui proposer une activité au moment où il sera le plus enclin à l'exécuter.
C'est un animal jouisseur de la vie, il aime brouter son foin le matin, ensuite il y a l'heure de la sièste au soleil entre 12h et 14h, ensuite il y a une période de réacréation pour tous défoulades dans le pré, balade à chercher des brins d'herbe, et retour à la distribution de foin et apprécier leurs repas ....
Si dans cet horaire, tu t'avises à leur proposer une balade entre 12 et 14h, tu peux oublier, c'est comme si ta mère te demande de te lever à 6h un dimanche matin alors que tu avais une méga soirée la veille !!! (ou alors t'es debout parce que pas encore couchée lol! )
Le bon sens, c'est de savoir quel est le meilleur moment pour partir balader.

Le bon sens serait de se demander quel plaisir à un cheval à tourner en rond (ou rectangle) dans un manège couvert, à faire des voltes, des diagonales ...? Alors effectivement ce cheval là, je doute qu'il fasse quoique ce soit pour une gratouille.

Si quelqu'un te dit de taper sur ton chien pour le punir, avec ce que tu as observé des chiens, avec ce que tu sais de leurs fonctionnements, tu sais que ce n'est pas le bon comportement à avoir et ton bon sens va te pousser à laisser tomber cette option.

C'est aussi une forme de capacité d'analyse des choses qui t'entourent, une forme de curiosité, et si certains y sont plus connectés c'est aussi que depuis l'enfance, ils ont appris à réfléchir aux choses, à être critiques, à ne pas prendre pour argent comptant tout ce qui leur est dit, à ne pas obéir sans réflexion et à s'opposer si nécessaire, se positionner.
Les parents ont une grande part de résponsabilité, je pense dans nos futures capacités. Notre éducation peut limiter au combien notre potentiel de curiosité, nous imposer des comportements dont nous avons tellement de mal à nous défaire une fois adulte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.1001-patounes.com
Christine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1118
Localisation : Jura
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Dim 13 Mar - 9:07

La vie est dure aujourd'hui aussi mais dans un contexte différent et la place de l'animal n'y est pas la même.
Une anecdote familiale : un gamin de 8-9 ans gardait les vaches avec une chienne qui n'obéissait qu'à son père. Il envoie la chienne ramener une bete qui s'écarte. La chienne lui saute à la figure et le mord à la lèvre. Pas question de se plaindre au père. Le gamin appâte la chienne avec un morceau de son casse-croûte, il l'attache à un arbre et lui inflige une correction magistrale. La chienne ne lui a plus jamais sauté dessus. Bien sûr cette histoire est livrée brute de décoffage, je ne suis pas en train de conseiller la râclée pour résoudre un problème de morsure ! De plus on ne connaît pas le détail des circonstances. Mais elle me paraît bien illustrer le contexte. Aujourd'hui on pourrait imaginer d'autres chutes : visite chez un comportementaliste, appel à un éducateur canin, évaluation comportementale du chien, euthanasie...
Bien sûr, le rôle utilitaire de l'animal n'excluait pas une forme de compagnonnage. Dans la mémoire familiale il y a aussi le souvenir de ce chien "grand comme un veau", qu'on attelait à une carriole pour transporter les bouilles de lait, et dont la force physique n'avait d'égale que la gentillesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1118
Localisation : Jura
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Dim 13 Mar - 9:18

Candy a écrit:
le bon sens c'est ce qu'au très fond de nous, l'on ressent comme juste.
Eh oui, c'est la petite voix intérieure qui résonne, de plus en plus fort quand, nouveaux venus dans le monde de la cynophilie, on assiste à des agissements, légitimés par des discours, qui nous semblent en contradiction avec notre perception de l'animal au quotidien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kimoi

avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Dim 13 Mar - 9:45

petite voix qu'il ne faut jamais arrêter d'écouter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antérift

avatar

Nombre de messages : 3035
Localisation : Aveyron & Toulouse
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Dim 13 Mar - 10:40

Oui, sauf qu'on a pas tous la même petite voix..
D'ailleurs, cette petite voix est a mon avis bien façonnée par notre environnement, notre passé, notre éducation... Et a mon avis, c'est cette petite voix qu'il est le plus important de bien orienter..
Et a mon humble avis, j'ai l'impression que de nos jours, les gamins sont un peu trop livrés à eux mêmes pour façonner cette petite voix.. Les bébé qui boivent le biberon, qui sont gardés par des nourrices, qui dorment dans une pièce à coté des parents qui sont trop crevé parce qu'ils travaillent. Ensuite ils grandissent et on les parquent à la garderie ou l'école, c'est un peu la même chose, du matin au soir parce que les parents bossent..
Bref, comme des chiots sans adulte régulateur. J'ai du mal à croire que ça n'influe pas quelque part sur ce que tous ces enfants deviennent...
Je sais pas comment c'était "avant", mais en tout cas, ça me fait cet effet là..

Bon, encore heureux, c'est pas tout le temps comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forest

avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Dim 13 Mar - 11:30

Encore une fois, je n'ai rien à ajouté à tes écrits antérif,je vois tellement les choses de cette manière, nécessité de prendre le temps d'éduquer, d'échanger, d'etre juste et respectueux.
Que cela soit pour les animaux ou les humains, l'un et l'autre sont liés à mon humble avis sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candy

avatar

Féminin Nombre de messages : 837
Age : 55
Localisation : *Au pays de Candy* 74/frontière Genève
Emploi/loisirs : Coach en developpement personnel/mes toutous et mes nanous
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Dim 13 Mar - 15:50

Antérift a écrit:
Oui, sauf qu'on a pas tous la même petite voix..
D'ailleurs, cette petite voix est a mon avis bien façonnée par notre environnement, notre passé, notre éducation... Et a mon avis, c'est cette petite voix qu'il est le plus important de bien orienter..
Et a mon humble avis, j'ai l'impression que de nos jours, les gamins sont un peu trop livrés à eux mêmes pour façonner cette petite voix.. Les bébé qui boivent le biberon, qui sont gardés par des nourrices, qui dorment dans une pièce à coté des parents qui sont trop crevé parce qu'ils travaillent. Ensuite ils grandissent et on les parquent à la garderie ou l'école, c'est un peu la même chose, du matin au soir parce que les parents bossent..
Bref, comme des chiots sans adulte régulateur. J'ai du mal à croire que ça n'influe pas quelque part sur ce que tous ces enfants deviennent...
Je sais pas comment c'était "avant", mais en tout cas, ça me fait cet effet là..

Bon, encore heureux, c'est pas tout le temps comme ça!

Et c'est malheureusement le triste constat que je fais tous les jours au travers de mon travail. Des adultes déconnectés de leur identité qui ne savent pas quoi faire de leur vie et qui se laisse porter par les évenements.

L'éducation, mais aussi tous les médias .... ont une responsabilité terrible dans cet état de fait.
Pourquoi sommes nous tant en recherche de relation sociale au travers de nos écrans d'ordinateurs. Pourquoi le phénomène facebook a-t-il pris tant d'ampleur ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.1001-patounes.com
Forest

avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Lun 14 Mar - 12:28

Ah ah, tu viens de toucher un marqueur de société, Facebook, tout commev le chien, marqueur de société lui aussi, bien malgré lui, pour son malheur..
Le cheval commence lui aussi à etre une "compensation"..

Vaste question que tu souluèves Candy, la réponse est multiple..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candy

avatar

Féminin Nombre de messages : 837
Age : 55
Localisation : *Au pays de Candy* 74/frontière Genève
Emploi/loisirs : Coach en developpement personnel/mes toutous et mes nanous
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Lun 14 Mar - 13:22

Les réponses sont toujours aussi multiples qu'il y a d'individus Wink

Cheval compensation ... ça commence pas, c'est déjà depuis longtemps ... mais comme chaque chose, pour certains mais pas pour tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.1001-patounes.com
Joy's Dream

avatar

Féminin Nombre de messages : 755
Age : 58
Localisation : région de Lausanne, Suisse
Emploi/loisirs : Resp RH, loisirs... mes chiens
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Lun 14 Mar - 13:24

j'abonde dans ce sens : ça ne "commence" sûrement pas... sans aller faire de la sociologie, c'était déjà le cas quand j'ai commencé à monter à cheval à l'âge de 7 ans (et j'en ai 51) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dogsdreamschool.com
Antérift

avatar

Nombre de messages : 3035
Localisation : Aveyron & Toulouse
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Clicker et cheval   Lun 1 Aoû - 10:07

Je viens de découvrir ces vidéos:





Comme quoi, le clicker et les chevaux, c'est tout à fait possible Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clicker et cheval   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clicker et cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Motiver son cheval - Clicker Training et récompenses - Hélène Roche.
» Clicker Training
» stage Clicker Training les ve 5 et sa 6 avril prochain...
» Le clicker : un jeu animalier?
» videos de tous les animaux au clicker ! du cheval au lapin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Chien :: Divers :: Divers-
Sauter vers: